CAMPBON

Vigilance accrue sur l'Influenza Aviaire

La situation épidémiologique préoccupante de l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) en Europe et en France, a amené le ministre de l’agriculture et de l’alimentation à relever le niveau de risque de « modéré » à « élevé » par arrêté ministériel du 4 novembre 2021, sur l’ensemble du territoire de la Loire-Atlantique.


Cette évolution du niveau de risque induit à l’échelle nationale le renforcement des règles de biosécurité notamment en matière d’alimentation et d’abreuvement, la surveillance des signes cliniques évocateurs par les professionnels, l’interdiction de compétition de pigeons voyageurs et la surveillance événementielle des oiseaux sauvages trouvés morts.

Ces mesures s’accompagnent de règles supplémentaires pour les communes classées en ZRP (zones à risque particulier inscrites dans des zones humides et migratoires majeures) comprenant la mise sous abri des volailles pour les exploitations commerciales et les particuliers, l’interdiction de l’organisation de rassemblements d’oiseaux, l’autorisation des lâchers de gibiers à plumes et l’usage des appelants sous certaines conditions.

La commune de Campbon étant identifiée en ZRP, les volailles des élevages non-commerciaux, c’est-à-dire les basses-cours détenues par les particuliers, doivent être confinées dans un bâtiment ou protégées par la pose de filets permettant d’empêcher tout contact entre les volailles et les oiseaux sauvages.

S’agissant de la surveillance de la mortalité anormale des oiseaux sauvages, la collecte des oiseaux et l’analyse influenza sont réalisées dans les cas suivants en contactant l’office français de la biodiversité par mail (sd44@ofb.gouv.fr) ou téléphone (02.51.25.07.87) :

  • mortalité isolée des oiseaux tels que cygnes, canards, oies, mouettes, goélands, foulque, râle…
  • mortalité groupée d’oiseaux sauvages correspondant à la découverte d’au moins trois cadavres d’oiseaux, d’une ou plusieurs espèces sur un même site (rayon de 500 m) et sur un laps de temps maximal d’une semaine.

Haut de page

Infos pratiques

-----
"Les mesures de biosécurité à appliquer dabns les basses cours"
Publié le 15 novembre 2021
PDF - 443.9 ko